Les pays où l’on trouve les plus belles pierres naturelles

Les pays où l'on trouve les plus belles pierres naturelles

Le monde est rempli de merveilles. Parmi celles-ci, les pierres naturelles ont toujours fasciné les hommes. Certaines régions du globe regorgent de ces trésors et suscitent donc particulièrement l’intérêt des amateurs de pierres précieuses.

Le Mexique regorge d’agates et autres pierres naturelles

On retrouve au Mexique au moins trois variétés d’agate, une pierre dure qui peut avoir différentes couleurs, allant du brun clair au blanc crème. Ces pierres naturelles sont généralement proposées par les sites comme Bijouxminerauxdegaia.com et utilisées pour créer des bijoux et des objets décoratifs.

A découvrir également : Quels sont les illustrateurs graphistes de coton grillé ?

L’agate de feu

L’agate de feu est une variété d’agate relativement rare. Son aspect et ses propriétés lui ont donné son nom. Elle présente un aspect allant du transparent au translucide, avec un éclat vitreux. Les minéraux qui la composent sont arrangés spécifiquement, ce qui provoque des couleurs iridescentes rappelant celles des flammes, d’où son appellation.

Les agates de feu sont originaires du Mexique et le seul endroit où l’on peut trouver cette variété remarquable est dans les gisements mexicains. C’est là que la pierre a été découverte pour la première fois, ce qui en fait une source unique pour ces magnifiques gemmes colorées.

A découvrir également : Le dressing : le guide complet 

pierres naturelles lithothérapie

L’agate mexicaine crazy lace

L’agate crazy lace, aussi appelée « agate mexicaine », est une variété intéressante de ce quartz. La particularité de l’agate crazy lace réside surtout dans son mélange de couleurs, allant du blanc au jaune en passant par le gris, le rouge ou encore le bleu. Les gisements les plus intéressants de cette pierre fine se situent surtout dans l’État de Chihuahua au Mexique.

Les autres pierres naturelles du Mexique

L’opale de feu est une pierre remarquable, caractérisée par sa couleur allant du jaune à l’orange foncé presque rouge. Elle est principalement produite au Mexique, où elle se trouve dans des régions volcaniques.

On trouve également au Mexique d’autres nombreuses pierres fines. Nous pouvons citer le jade qui se démarque par sa belle couleur verte et l’ambre, une pierre précieuse organique caractérisée par sa couleur jaune.

La Colombie : émeraudes et autres pierres naturelles

L’émeraude de Colombie est réputée pour être la variété d’émeraude la plus pure et recherchée pour la joaillerie. Aussi précieuse que le diamant, cette pierre naturelle, caractérisée par sa couleur verte lumineuse, est très prisée pour célébrer des fiançailles ou un anniversaire de mariage. La Colombie produit actuellement 55 % à 60 % des émeraudes mondiales. Elle devance largement les autres producteurs tels que la Zambie (15 %), le Brésil (12 %), la Russie (4 %), le Zimbabwe (3 %) et Madagascar (3 %).

On recense aussi, en Colombie, le cristal de roche, une pierre très commune qui fait partie des quartz avec une composition exclusivement constituée de silice. Incolore et translucide, il s’agit de la variété la plus pure parmi cette famille.

La Colombie possède également des gisements d’opale noire (une pierre rare) et de sodalite. Cette pierre aux couleurs magnifiques de bleu et de blanc, parfois appelée le « lapis du pauvre », peut être facilement confondue avec le lapis-lazuli.

Les autres pays riches en pierres naturelles

Parmi les pays riches en pierres naturelles, nous pouvons citer la Tanzanie, en Afrique. On y trouve en effet la seule source connue au monde de la tanzanite, une pierre très rare (mille fois plus rare que les diamants) d’une couleur bleu-violet remarquable ainsi que des diamants et du saphir bleu.

L’Iran est également un pays très riche en pierres naturelles. On y trouve notamment des rubis, de la turquoise, de l’agate, etc. Mieux, selon certaines évaluations, plus de 250 types de pierres ont été recensés en Iran.

Le Brésil, un véritable trésor pour les amateurs de pierres précieuses

Le Brésil se distingue à la fois par la quantité et la diversité de ses mines, principalement situées à Minas Gerais, dans le sud-est du pays. Les amateurs de pierres précieuses seront comblés par les merveilles que recèle le sous-sol brésilien : la topaze impériale, l’aigue-marine, l’améthyste, pour ne citer qu’elles. Le pays est aussi connu pour produire une variété unique de quartz fumé appelée ‘morion’, ainsi que des diamants d’une qualité exceptionnelle.

Mais ce qui fait la réputation du Brésil dans le monde entier est sans conteste son émeraude. En effet, la mine d’État de Muzo est considérée comme étant celle qui produit les plus belles émeraudes au monde. Les couleurs sont intenses (vert vif) et leur brillance fascinante. Toutefois, il faut savoir que ces pierres sont extrêmement chères et difficiles à trouver car elles sont très demandées sur le marché international.

Notons que bien qu’elle ne soit pas une pierre précieuse à proprement parler, la citrine (variété jaune doré ou orange brunâtre du quartz) abonde aussi au Brésil où elle se trouve notamment près des mines d’améthyste.

Madagascar, une île aux pierres naturelles rares et uniques

Madagascar est une île qui regorge de pierres naturelles rares et uniques. Les mines sont situées dans le sud-ouest du pays, près de la ville d’Ilakaka. La pierre emblématique du pays est sans conteste le saphir, dont les gisements se trouvent dans la région d’Andranondambo. Cette pierre précieuse a une couleur bleue profonde avec des variations allant du bleu clair au violet foncé.

Le rubis est aussi abondant à Madagascar. Les plus belles variétés proviennent de deux régions bien distinctes : Vatomandry et Andilamena. Les rubis originaires de Vatomandry ont généralement une couleur rouge vif tandis que ceux d’Andilamena présentent souvent des reflets pourpres.

Mais ce n’est pas tout ! L’île possède aussi des gisements exceptionnels d’autres minéraux tels que l’apatite, la célestine, l’iolite, ainsi qu’une grande quantité et diversité d’autres pierres fines telles que l’ammonite ou la labradorite.

Il faut cependant garder en tête que ces ressources ne doivent pas être exploitées indifféremment car cela peut avoir un impact sur les populations locales, leur environnement ainsi que sur les écosystèmes fragiles auxquels elles appartiennent.

ARTICLES LIÉS