Quel est l’impact de l’industrie textile sur l’environnement 

L’industrie textile est un secteur principalement à la base de la multiplicité des déchets dans le monde. Malheureusement, cet état de choses entraîne de nombreuses conséquences sur l’environnement. Il est donc impératif de se pencher sur les moyens de remédier à ces impacts. Quel est donc l’impact de l’industrie textile sur l’environnement et comment y remédier ? Découvrez ici quelques réponses à cette double interrogation.

L’ampleur de l’impact de l’industrie textile sur l’environnement

L’impact de l’industrie textile sur l’environnement n’est plus à démontrer. En effet, cette industrie est à elle seule responsable à près de 20 % de la pollution de l’eau à travers le monde entier. En outre, l’industrie textile est très consommatrice en eau, tout d’abord à travers la culture du coton qui est l’une des plus grosses consommatrices d’eau au monde. L’eau a donc un cycle de vie dans le textile qui n’est pas très rassurant. De ce fait, la production d’un seul T-shirt peut consommer jusqu’à 25 000 litres d’eau.

A lire également : Comment porter une robe fleurie en hiver ?

Par ailleurs, les usines de teintures textiles peuvent en moyenne utiliser jusqu’à 20 millions de litres d’eau par jour. L’industrie textile est la plus productive sur le marché. En effet, que l’on soit nourrisson ou vieux, tous les êtres humains ressentent le besoin de s’habiller. De plus, avec la démographie grandissante, la demande en matière de vêtements a explosé sur le marché. De ce fait, plus de 80 milliards de vêtements sont produits chaque année. Afin de satisfaire la demande, les vêtements sont de plus en plus colorés, plus faciles à repasser et sont produits en masse afin d’être bon marché. Cependant, tout cela a un impact énorme non seulement sur l’environnement, mais aussi sur la santé de tout un chacun.

Quelles sont les solutions envisageables ?

La première action à engager consiste à améliorer l’impact écologique des produits textiles utilisés sur le marché. En effet, de la culture à la fabrication en passant par la commercialisation, l’industrie textile est l’une des plus complexes au monde. Cela diminue considérablement la traçabilité des vêtements. Toutefois, du fabricant au consommateur, chacun est responsable et de ce fait, chacun doit apporter sa pierre à l’édifice pour une industrie textile plus écologique.

A voir aussi : Quelle robe quand on a des hanches et du ventre ?

Les fabricants ont le devoir de porter beaucoup plus d’intérêt à la provenance des produits qui leur sont proposés par les fournisseurs. Ils doivent préférer les produits de qualité et les produits dont la production respecte l’environnement. Ils doivent aussi donner des conseils aux consommateurs sur le choix de leurs vêtements. Quant aux consommateurs, ces derniers doivent plus s’intéresser aux composants de leurs vêtements, c’est-à-dire les matières premières. Ils ne doivent pas payer en excès, c’est-à-dire qu’ils ne doivent pas consommer plus que nécessaire.

La deuxième action à faire est de privilégier la consommation des vêtements écoresponsables. Il est évident que c’est la demande qui conditionne l’offre. De ce fait, si les consommateurs commencent beaucoup plus à exiger les produits écologiques, les fabricants seront obligés de s’y soumettre. De ce fait, il serait idéal d’opter pour les vêtements faits à partir de coton bio ; cela permettra même d’éviter certains problèmes de santé à court et long terme.

ARTICLES LIÉS